jeudi 12 décembre 2013

Johan fait de la dentelle







__ Vous êtes en train de me dire que Johan sait faire de la dentelle ? Questionna Cornélia.
__ Oui ! dit Sharon fière de son cousin. Et c'est même un maître dans ce domaine.
__ C'est lui qui me l'a enseignée, ajouta Megan en désignant les magnifiques boucles d'oreilles qu'elle avait fabriquées pour ses amies.


Blog : Johan fait de la dentelle
Extrait de Chapitre 15 - Mariage en Ecosse

mercredi 11 décembre 2013

La jarretière de Megan




__ Mais elle ne porte rien de bleu, s'exclama naïvement Cornélia.

Ce qui fit pouffer de rire les garçons et rougir Megan. Johan avait passé une bonne partie de l'été à denteler une fine guipure mêlée de rubans de soie bleue avec ses fuseaux, pour confectionner la jarretière que Kyle devait arracher à Megan pendant le banquet et lancer aux garçons célibataires. Sharon et Lisbeth expliquèrent à Cornélia de quoi il s'agissait.

Blog : La jarretière de Megan
Extrait de Chapitre 15 - Mariage en Ecosse

mardi 10 décembre 2013

Manoir de Galdwinie



Un peu plus loin, en haut d'une petite éminence, se dressait le manoir familial du clan MacPelt au milieu d'un parc dont l'aménagement chaotique était dominé par un grand cèdre. On y arrivait de la rue principale en passant entre deux piliers de pierre pour suivre une allée gravillonnée qui aboutissait au perron du bâtiment principal.
Blog : Mariage de Megan et Kyle 
Extrait du Chapitre 15 - Mariage en Ecosse



lundi 9 décembre 2013

La route de Galdwinie



__ Nous allons prendre l'autoroute, expliqua Lisbeth.
__ Il y a une autoroute qui mène à Galdwinie ? demanda Cornélia moqueuse.
__ Du moins jusqu'à Perth, précisa Lisbeth. Après il nous faudra emprunter une route secondaire.
De fait, après Perth, le paysage, tout en étant magnifique, devint sauvage. La route paraissait interminable.
__ Ça fait au moins une bonne cinquantaine de kilomètres que nous n'avons pas traversé d'agglomération, ni croisé une seule voiture, remarqua Cornélia soudain inquiète. Tu es sur qu'il y a quelque chose au bout de cette route ?
__ Nous sommes presque arrivées, répondit Lisbeth.


Blog : La route interminable de Galdwinie 
Extrait du Chapitre 15 - Mariage en Ecosse

dimanche 8 décembre 2013

Lichtenberg - 1981







Lichtenberg au temps de Johan et Cornélia
Blog : Pour qu'ils aient la vie en abondance


Lichtenberg - village de Cornélia




Comme l'avion contournait Edimbourg par le nord, avant de s'aligner sur la piste, elle admira l'imposant château-fort qui dominait la ville. Il n'était pas sans lui rappeler celui qui surplombait Lichtenberg, un joli village alsacien situé dans les Vosges du Nord, où ses grands-parents paternels tenaient une auberge. Elle venait d'y passer quelques semaines pour aider au service, histoire de se faire un peu d'argent de poche.

Blog : Vacances de Cornélia à Lichtenberg
Extrait de Chapitre 15 - Mariage en Ecosse


vendredi 6 décembre 2013

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 15 - Mariage en Ecosse

Où il est raconté :
  • L'arrivée de Cornélia pour la première fois à Galdwinie. 
  • La rencontre de Cornélia avec la famille de Johan, le Clan MacPelt.
  • Le mariage de Megan et de Kyle selon la coutume écossaise.
  • Cornélia et Johan amoureux.

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 15 - Mariage en Ecosse



jeudi 5 décembre 2013

Camp d'édification chrétienne à Landersen


Car Johan passait une bonne partie de l'après-midi à confectionner des tartes et des entremets, profitant du piano et de l'équipement du centre.

__ Où a-t'il appris à pâtisser comme cela demanda Cornélia, amusée de le voir avec son tablier, les mains farineuses.
__ Au lycée, il a suivi les cours de Vie Familiale et Sociale facultatifs donnés par une prof qui est partie en retraite l'année de son Bac, expliqua Lisbeth. Moi, je n'ai pu en profiter qu'en seconde. Bien que clairement laïque et un tantinet anticléricale, c'était une vieille dame formidable.
__ Mais il est particulièrement doué.
__ Il se laisse conduire par sa gourmandise, plaisanta Lisbeth.



mardi 3 décembre 2013

Eglise de Sion, Place Benjamin Zix, Strasbourg





Place Benjamin Zix  et l'Eglise de Sion
Place Benjamin Zix et la Petite France.
Eglise de Sion


...

Ses grands-parents maternels, qui habitaient Strasbourg, lui proposèrent de l'héberger. Ils étaient membres de l'Eglise de Sion, une communauté méthodiste, dont le temple se situe Place Benjamin Zix en plein cœur du quartier pittoresque de la Petite France. Au culte dominical, elle rencontra les Navigateurs. C'était un groupe de jeunes étudiants, particulièrement fécond au sens spirituel. Malgré leurs origines religieuses différentes, car il y avait parmi eux, même des catholiques, ils avaient pris l'habitude de venir là, partager un culte chaleureux avec de vrais chrétiens et entendre les prédications du pasteur Bauer, ministre très charismatique de cette église. Chaque dimanche, ils remplissaient une bonne partie de la tribune dans le temple. Après le culte, ils prenaient le repas ensemble et organisaient parfois une randonnée dans les Vosges, à pied ou en skis de fond selon la météo et la saison.
...

Blog : Eglise de Sion, Place Benjamin Zix, Strasbourg
Extrait de Chapitre 14 - Cornélia




dimanche 1 décembre 2013

Eglise Evangélique Méthodiste Tabor de Bishwiller


Nelly Ettelbronn habitait Bishwiller, dans le nord de l'Alsace. Elle était issue d'une famille très pieuse qui fréquentait l'Eglise Évangélique Méthodiste de Tabor.
...


Blog : L'église de Cornélia
Extrait de Chapitre 14 - Cornélia

vendredi 29 novembre 2013

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 14 - Cornélia

Où il est raconté :
  • La rencontre de Nelly (Cornélia) avec les Navigateurs.
  • La rencontre de Cornélia (Nelly) avec Johan.
  • L’anecdote des petits anges.
  • La fréquentation de Johan et de Cornélia.
  • Le camp d'été à Landersen.
  • Comment Johan a appris à faire de la pâtisserie.
  • L'anecdote du flou artistique.

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 14 - Cornélia


jeudi 28 novembre 2013

Camp Navigateurs dans les Vosges


...

A partir de Colmar, ils commencèrent à grimper la petite route de montagne qui devait les amener sur le lieu du camp. Les Navigateurs avaient loué le bâtiment d'une colonie de vacances dans les Vosges.


mardi 26 novembre 2013

Vers le camp des Navigateurs dans les Vosges





...

Lisbeth se retrouva avec son frère et Régis à l'arrière de la voiture de ce dernier. Pendant le trajet, les garçons lui détaillèrent le paysage, lui signalant le Haut-Koenigsbourg, château-fort médiéval perché au sommet d'un mont des Vosges et visible de la plaine d'Alsace. Ils eurent même l'occasion de voir circuler le nouveau train orange de la SNCF, dont la motrice était profilée comme un avion, qui profitait de la rectitude des voies entre Strasbourg et Colmar, pour faire ses premiers essais à grande vitesse.

...


Blog : Vers le camp des Navigateurs dans les Vosges

dimanche 24 novembre 2013

Lisbeth MacPelt à la fac de médecine de Paris.



En sortant de la fac de médecine, Lisbeth MacPelt se dirigea vers le restaurant universitaire de le rue Mabillon où elle avait l'habitude de prendre le repas de midi. Elle venait de passer la matinée à bachoter, car elle était en première année de médecine et son passage en seconde année était conditionné par le classement d'un concours.
...

Blog : Lisbeth MacPelt à la Faculté de Médecine de Paris.
Extrait de  Chapitre 13 - Il guérit toutes nos maladies...


vendredi 22 novembre 2013

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 13 - Il guérit toutes nos maladies...

Où il est raconté :
  • Lisbeth à la fac de médecine de Paris. 
  • La rupture de Lisbeth avec son ami Henri.
  • Comment Lisbeth rejoint Johan à Strasbourg pour y poursuivre ses études de médecine.
  • La rencontre de Lisbeth avec les Navigateurs.
  • Le camp d'été des Navigateurs dans les Vosges.
  • La conversion de Lisbeth.

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 13 - Il guérit toutes nos maladies...




vendredi 15 novembre 2013

mercredi 13 novembre 2013

Témoignage : Parabole de la limaille de fer


Johan prit de la limaille de fer, la mélangea à un peu de poussière, et l'étala sur une feuille de papier.
__ Qu'est-ce que tu es en train de faire ? Demanda son collègue.
__ Que vois-tu sur cette feuille ? Demanda Johan en retour.
__ De la poussière sale, répondit son interlocuteur.
__ Maintenant, regarde !
Johan approcha un aimant sous la feuille. Et les fines particules de fer se rangèrent dans une figure harmonieuse.
__ Que cherches-tu à prouver ? demanda Marc.
__ L'humanité est comme cette poussière. Elle parait sale et inutile. Dans la bible, le prophète Esaïe  dit : "Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie" (Esaïe 53:6)
__ Et alors ?
__ Lorsque nous nous approchons de Dieu, ce qui est divin en nous s'oriente selon un schéma harmonieux, qui correspond au plan de Dieu pour chacun de nous.
__ Ce qui est divin en nous?
__ Il y a plein de textes de la bible qui confirme que Dieu a un plan précis pour l'humanité. Et cela commence dès le premier chapitre : "Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme" (Genèse 1:27) 

« La totalité du verset que je t'ai cité tout à l'heure dit : "Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Éternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous." (Esaïe 53:6).  Jésus est mort sur la croix pour payer une fois pour toute le péché du monde. Et il est ressuscité le troisième jour pour nous donner la vie éternelle. Dans les évangiles,  Saint-Jean cite une parole de Jésus qui dit :  "Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages." (Jean 10:9).  »

« J'aime beaucoup cette analogie avec l'aimant, car Dieu est aussi l'Aimant, si tu me permets ce jeu de mot. Dieu est un Dieu d'Amour. Il aime chaque homme personnellement. Jésus dit aussi : "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle" (Jean 3:16). Et si tu remarques bien, seules les particules de fer, qui sont du même métal que l'aimant, s'orientent. Le reste de la poussière reste là où elle se trouvait. Si je souffle dessus, elle s'envole et disparaît. Ne reste que la limaille sur la feuille. Car elle reste accrochée à l'aimant, chaque particule attachée à l'autre. Ce qui est aussi une image de ce qu'est la communion fraternelle entre chrétiens, selon ce que dit Jésus : "Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire" (Jean 15:5). As-tu remarqué comment cela ressemble à des branches ? »

...

__ Que faut-il faire alors ? demanda Marc.

Et Johan commença à lui raconter en détail comment lui-même était devenu chrétien.
...

Blog : Chapitre 10 - Si quelqu'un entend ma voix ...

Blog : Chapitre 11 - Disciple de Jésus











samedi 9 novembre 2013

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 11 - Disciple de Jésus

Où il est raconté :
  • Les disciplines du chrétiens :
    • La Parole.
    • La Prière.
    • La communion fraternelle.
    • Le témoignage.
  • Comment Johan s'approprie ces disciplines.
Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 11 - Disciple de Jésus


mercredi 6 novembre 2013

Fête de Noël

Crèche de Noël en meulière


Crèche de Noël en meulière
Crèche de Noël en meulière
...
Plus tard, arrivait la fête de Noël, plus religieuse. A cette occasion, un immense sapin était dressé dans le salon. Chaque année, Johan et sa petit sœur Lisbeth avaient un peu d'argent de poche pour acheter des guirlandes et des boules supplémentaires pour en agrémenter l'esthétique. Leur père déménageait la moitié du salon pour y installer une crèche monumentale en utilisant des moellons de meulières, cette pierre dure et chaotique, qui permettaient de figurer la grotte de Bethléem.

...

Blog : Fête de noël chez les Navigateurs







mardi 5 novembre 2013

Voici je me tiens à la porte ...

Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. 
Apocalyspe 3:20


* * *

Se rappelant avoir vu dans la chambre de John, un poster de Jésus, toquant l'ONU comme à une porte, il décida d'aller lui demander des explications à ce sujet le lendemain matin.




samedi 2 novembre 2013

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 10 - Si quelqu'un entend ma voix...

Où il est raconté :

  • Rencontre de Johan avec Les Navigateurs de Strasbourg.
  • Le sondage.
  • Les premières études bibliques.
  • La fête de Noël organisée par les Navigateurs.
  • La conversion de Johan

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 10 - Si quelqu'un entend ma voix...


vendredi 1 novembre 2013

Panorama de Strasbourg




Voila un panorama de Strasbourg photographié, lorsque j'étais étudiant, du haut de la tour de la cathédrale Notre-Dame.
On y voit l'E.N.S.A.I.S., mon école et la maison des grands-parents de Cornélia.

jeudi 31 octobre 2013

Qui est Johan MacPelt ?

Si tu es un ami, en lisant mes écrits,
Si tu connais ma vie, tu sais bien qui je suis.
Et si dans ton esprit, il y demeure un doute,
Si tu es mon ami, abandon ne redoute.
Il te suffit d'un clic, et je réponds présent.
N'étant pas mon ami, tu peux l'être à présent.
Mais je ne suis pas prêt à tout te révéler.
Pour apprendre de moi, de mon identité,
Faut que tu m'apprivoises, comme le renard sauvage.
Mais dans le cas contraire, en respect de mon âge,
Pour parer simplement au danger de la toile,
Permets que sur mon nom, je laisse planer un voile.

mercredi 30 octobre 2013

Chambre de Johan au Foyer de l'Ingénieur


... Ils montèrent au premier étage, où se trouvait la chambre attribuée à Johan. C'était une petite chambre de dix mètres carrés qui comportait un lit, un placard, une commode et un bureau. Les sanitaires se trouvaient à l'extérieur dans un petit réduit.
__ Voilà ta chambre, dit Régis en déposant la valise de Johan. Je te laisse t'installer.
__ Merci beaucoup. C'est vraiment sympa de ta part de m'avoir aidé.
__ Si tu as besoin, je suis dans la chambre 263. 


mardi 29 octobre 2013

Arrivée de Johan à Strasbourg



Strasbourg, est une ville de l'extrême Est de la France, sur la rive gauche du Rhin. Elle est le siège du Parlement Européen et à ce titre, elle est considérée comme la capitale de l'Europe. Le centre ville, situé dans une île formée par les deux bras de la rivière Ill, a su conserver son ambiance médiévale, avec la cathédrale Notre-Dame, qui héberge la célèbre horloge astronomique, nichée parmi les maisons à colombage typiques de l'Alsace, avec des étages en encorbellement et des toits pentus couvrant plusieurs étages de mansardes.

Blog : Arrivée de Johan à Strasbourg
Extrait de Chapitre 9 - Bizutage dans une grande école


samedi 26 octobre 2013

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 9 - Bizutage dans une grande école

Où il est raconté :

  • L'arrivée de Johan à Strasbourg.
  • La rencontre de Johan avec Régis au Foyer de l'Ingénieur.
  • Le bizutage de l'ENSAIS.
  • La révolte de Johan contre le CDT (Comité des Traditions).



Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 9 - Bizutage dans une grande école

jeudi 24 octobre 2013

Le tartan du clan MacPelt



Le tartan du clan Macpelt était composé d'une large bande verte sombre, la couleur du cèdre en fait, encadrée de deux bandes vertes prairies, alternées avec une bande rouge vif. Des lisérés jaunes, deux sur la bande verte, un seul sur la bande rouge, agrémentaient le tout. 


vendredi 18 octobre 2013

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 8 - Fin des vacances

Où il est raconté :

  • Comment Kathleen et Sharon pardonnent à Johan.
  • Kathleen, Sharon, Megan, Lisbeth, Johan et Michael en costume traditionnel écossais.
  • La fête du village de Galdwinie.
  • Les Quatres Perles de Galdwinie.
  • La fin des vacances et les projets.



jeudi 17 octobre 2013

Amazing Grace - Le crest du Clan MacPelt




Le crest du clan MacPelt


L'épée plantée en terre est un signe de paix. 
Les trois épées sont disposées comme les trois croix du calvaire, rappelant la paix de Dieu pour les hommes, obtenue par la mort et la résurrection de Jésus. 
Les trois croix rappellent aussi que, sur les deux brigands qui ont été crucifiés avec Jésus, l'un, malgré ses crimes, a été le premier homme à être avec lui au paradis (Luc 23:43),  mais que l'autre a refusé cette paix qui lui était offerte gratuitement. Ce qui indique qu'il est de la responsabilité de l'homme d'accepter ou de refuser la paix du Seigneur qui est offerte à tous. 
Le cèdre est un signe de longévité, d'éternité confirmé par la devise que l'on peut traduire en français par à jamais.



dimanche 13 octobre 2013

M comme Megan







Ce fut pour elle comme une révélation quant à la signification du M de la signature du vitrail, jusque dans le jeu de mot francophone (M comme Megan, mais aussi phonétiquement M comme "aimer" en français). Ainsi ce garçon colérique qu'elle qualifiait tantôt d'égocentrique prétentieux était parvenu à fédérer les talents de tous ces jeunes pour achever les travaux projetés. Il avait réussi à pénétrer l'intelligence et à toucher le cœur de la petite autiste. Il avait pu discerner les talents de la petite fille pour lui faire réaliser au moins trois œuvres magnifiques qu'il avait su mettre en valeur.




Blog : Signature du vitrail par Megan



Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 7 - Les quatre perles de Galdwinie

Chapitre 7 - Les quatre perles de Galdwinie

Où il est raconté :

  • Le retour de Katleen et de Sharon à Galdwinie
  • Comment la réparation de la Maison Paroissiale a été achevée.
  • La conversion de Megan.
  • Les Quatres Perles de Galdwinie.
  • L'entretien entre Johan et Grand-Père.
  • L'entretien entre Katleen et Granny.
  • La rédemption de Johan.

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 7 - Les quatre perles de Galdwinie

mercredi 2 octobre 2013

Megan est une grande artiste


__ C'est un dessin merveilleux, lui dit-il. C'est tellement beau que je voudrais l'encadrer. Tu veux bien me l'offrir ?
__ Oui, fit-elle.
__ Mais il faut que tu me le signes.
__ Megan, aime, prononça la petite fille. 
 
Megan, apposa son initiale sur le bas du dessin. Probablement, la petite fille, qui ne connaissait pas le français, avait dit en réalité "Megan, M". Mais Johan, dans son émotion, l'avait entendue dans sa langue maternelle. Et qui sait ce qui se passait dans la tête de la petite fille ? La forme en cœur du M permettait d'en supposer la vraisemblance.

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 6 - Megan et Kyle

Chapitre 6 - Megan et Kyle

Où il est raconté :

  • Le miracle du financement des travaux de la Maison Paroissiale.
  • Comment Johan initie Megan à la dentelle.
  • Comment Johan découvre les dons de charpentier de Kyle.
  • Comment Kyle entreprend de fabriquer les balustres manquant à la galerie.
  • Comment Johan découvre le dons artistiques de Megan.
  • Comment Megan dessine le vitrail de l'escalier de la Maison Paroissiale.

dimanche 22 septembre 2013

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 5 - Le Maison paroissiale

Chapitre 5 - Le Maison paroissiale

Où il est raconté :

  • Johan entreprend la restauration de la Maison Paroissiale.
  • Rencontre de Johan avec MacSoar, le charpentier de Galdwinie.
  • Lisbeth et Michael  rassemblent les jeunes du village.
  • Johan se retrouve avec Megan et Kyle dans son équipe.
  • Johan trouve le vieux lustre délabré et le confie à MacGobha, le père de Kyle qui est aussi le forgeron du village.


mercredi 18 septembre 2013

A l'ombre du cèdre du Manoir de Galdwinie



A la fin du repas, Johan, boudeur, sortit seul dans le parc. Il y avait au fond, un cèdre magnifique. Ce cèdre figurait sur le "crest" du clan MacPelt. En plein été, l'ombre de l'arbre apportait une ambiance de sérénité qu'il trouvait reposante. Johan aimait beaucoup cet endroit. Dans le passé, il s'était fabriqué un hamac en filet avec ces cordelettes de coton colorées que l'on utilise pour le macramé. Les mousquetons étaient toujours là, mais le hamac n'y était pas attaché. Il revint vers le manoir et entra dans la remise où étaient rangés les outils de jardinage. Il trouva son hamac soigneusement plié dans un sac de toile. Revenu sous le cèdre, il l'attacha aux mousquetons et après avoir ajusté les tendeurs, il grimpa dessus pour s'y allonger. Fatigué, car il avait passé une mauvaise nuit et s'était levé tôt le matin, il ne tarda pas à s'endormir.

mardi 17 septembre 2013

Les mystères de Galdwinie

Voici la récit, en cours de rédaction, de l'histoire de Johan et Lisbeth, les héros de Pour qu'ils aient la vie en abondance,  deux ans avant les événements relatés dans le présent blog.



Johan et de Lisbeth, deux ados franco-écossais,  renouent avec leurs racines écossaises en passant leurs vacances à Galdwinie, à l'ombre du cèdre séculaire, dans le manoir de leurs grands-parents paternels. Ils font la rencontre avec leurs cousins écossais Sharon et Michael et vivent avec eux des aventures extraordinaires.


dimanche 15 septembre 2013

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 4 - Dimanche à Galdwinie

Chapitre 4 - Dimanche à Galdwinie

Où il est raconté :
  • La messe à l'église de Galdwinie.
  • Comment Johan provoque sa cousine Sharon et son amie Kathleen.
  • Comment Sharon, le cœur brisé, décide de ne pas rester au manoir.
  • La rencontre de Johan et du Père Keneth, le curé de Galdwinie.
  • Comment, Johan, à la demande du prêtre, accepte de restaurer la maison paroissiale.


mercredi 11 septembre 2013

Flatland


L'ouvrage intitulé "Flatland" de Edwin A. Abbot  cité dans le chapitre 3 a été traduit en français et édité en 2002 :
Flatland
Edwin Abbott Abbott
Edition Librio
ISBN 978-2-290-05409-3

En parlant Grand-Père s'était levé pour explorer l'un des rayons de sa bibliothèque. Il en sortit un petit fascicule intitulé "Flatland" de Edwin Abbott Abbott .

__ Tiens. Tu lis l'anglais ? Ce livre a été écris il y a cent ans. Il explique les difficultés d'un carré mathématicien habitant un pays plat appelé Flatland à expliquer à ses compatriotes sa rencontre avec une sphère venant de Spaceland. Cela devrait te plaire car c'est aussi une ébauche de la géométrie multidimensionnelle que tu as dû apprendre dans tes cours de mathématiques.



lundi 9 septembre 2013

Johan fait de la dentelle


Johan sorti de la pièce pour fouiller sa valise restée dans le hall. Il ramena la trousse à ouvrage contenant le matériel dentellier qu'il utilisait habituellement en voyage. Il en sorti le napperon qu'il lui destinait. Elle fut surprise par la qualité et la beauté de l'ouvrage qu'il lui tendait.

__ Et c'est toi qui fait ça ? demanda Granny.
__ Oui ! fit Johan en opinant de la tête.

Blog : Entretien avec Granny
Extrait de Chapitre 3 - Arrivée au manoir

samedi 7 septembre 2013

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 3 - Arrivée au manoir

Chapitre 3 - Arrivée au manoir

Où il est raconté :
  • La première soirée de Johan au Manoir de Galdwinie.
  • La discussion de Johan avec Granny.
  • Comment Johan a appris la dentelle avec Mémé Cécile.
  • La confidence à Granny de Johan au sujet de son amour pour Sharon.
  • La leçon de philosophie avec Grand-Père.
  • Comment Lisbeth a apprécié la soirée avec les jeunes chrétiens de Galdwinie.


vendredi 6 septembre 2013

Le Manoir de Galdwinie


La voiture ralentit. On entrait dans le village. La rue principale  était bordée de maisonnettes en pierres brutes dont l'étage situé sous les combles était éclairé par de petites fenêtres en chiens assis. Un muret au sommet arrondi délimitait les minuscules propriétés.  Le manoir des MacPelt se situait un peu plus loin sur la hauteur au milieu  d'un parc sauvage agrémenté d'arbres séculaires. C'était la seule habitation du lieu à posséder deux étages. En passant devant l'église, malgré l'atmosphère pesante qui régnait dans la voiture, Kathleen osa un coup de klaxon  salué par tous les jeunes qui s'affairaient autour de la vaste table dressée sur la pelouse pour le dîner. Les roues crissèrent dans les gravillons de l'allée. La voiture s’arrêta.  


Granny et Grand-Père étaient déjà sur le perron pour embrasser leurs petits-enfants. Sarah, la gouvernante qui prenait soin de la maison, les accompagnait. Ils déchargèrent la voiture et déposèrent leurs bagages dans le hall. Après avoir embrassé leurs grands-parents, tous sauf Johan se hâtèrent vers le centre du village pour prendre le repas qui avait été préparé  à leur intention. Lise avait bien tenté de l’entraîner avec elles, mais celui-ci lui fit comprendre qu'après ce qui s'était passé dans la voiture, il préférait rester seul.

Blog : Le Manoir de Galdwinie
Etrait de Chapitre 2 - Edinburgh Airport




La route de Galdwinie


Puis, s'enfermant dans son mutisme, il se détourna pour regarder le paysage qui défilait. On venait de dépasser Perth et Kathleen quitta l'autoroute pour emprunter la route secondaire qui menait à Galdwinie. C'était pourtant une belle journée et le soleil brillait encore ardemment bien qu'il commençait à se faire tard. Maintenant, le paysage était sauvage et magnifique. D'habitude il y trouvait un grand charme. Mais ce soir là tout lui paraissait morne et triste. Après son éclat de tout à l'heure, un silence de plomb s'était installé dans la voiture, que personne n'avait le courage de rompre.

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 2 - Edinburgh Airport

Chapitre 2 - Edinburgh Airport

Où il est raconté :
  • La rencontre de Sharon MacPelt avec Kathleen.
  • Comment Sharon MacPelt est devenue chrétienne.
  • L'arrivée de Johan et Lisbeth MacPelt à l'aéroport d’Édimbourg.
  • Le témoignage de Sharon dans la voiture et la colère de Johan.
  • L'arrivée de Johan, Lisbeth, Sharon et Katleen à Galdwinie.
  • Le refus de Johan à participer à la soirée préparée par les jeunes chrétiens de Galdwinie.


lundi 2 septembre 2013

Pour qu'ils aient la vie en abondance : Chapitre 1 - En vacances !

Chapitre 1 - En vacances !

Où il est raconté :

  • Le deuxième voyage de Johan et Lisbeth Macpelt vers Galdwinie, le village écossais de leurs grands- parents paternels.
  • L'espérance de Johan de revoir sa jolie cousine Sharon pour la demander en mariage.




lundi 19 août 2013

Le crest du clan Macpelt



__ Connais-tu le crest de ta famille ?
__ Oui, trois épées plantées en terre au pied d'un cèdre avec comme devise Ad Aeternam
__ Et en connais-tu la signification ?
__ ...
__ L'épée plantée en terre est un signe de paix. Les trois épées sont disposées comme les trois croix du calvaire, rappelant la paix de Dieu pour les hommes, obtenue par la mort et la résurrection de Jésus. Les trois croix rappellent aussi que sur les deux brigands qui ont été crucifiés avec Jésus, l'un a été le premier homme à être avec lui au paradis (Luc 23:43), et que l'autre a refusé cette paix, indiquant ainsi qu'il est de la responsabilité de l'homme d'accepter ou de refuser la paix du Seigneur. Le cèdre est un signe de longévité, d'éternité confirmé par la devise que l'on peut traduire en français par "à jamais".


Blog : Le crest du clan MacPelt
Extrait de Chapitre 7 - Les quatre perles de Galdwinie

Le tartan du clan MacPelt



Le tartan du clan Macpelt était composé d'une large bande verte sombre, la couleur du cèdre en fait, encadrée de deux bandes vertes prairies, alternées avec une bande rouge vif. Des lisérés jaunes, deux sur la bande verte, un seul sur la bande rouge, agrémentaient le tout. 


jeudi 8 août 2013

Saint-Cirq-Lapopie, juillet 2013


A nouveau confronté à des problèmes de santé, je venais de subir une intervention chirurgicale. Des prélèvements de tissus avaient été effectués. Ils étaient en cours d'analyse dans un laboratoire d’ana-pathologie. Et, probablement à cause des congés d'été, les résultats tardaient à arriver.

En vacances dans le Lot, nous avions décidé, mon épouse et moi,  de passer une journée à Saint-Cirq-Lapopie. C'est un village médiéval comme nous les affectionnons. Au plus fort de la chaleur de la journée, nous nous dirigeâmes vers l'église. A l’intérieur, un panneau invitait les visiteurs à assister à une messe qui était programmée ce même jour à 18H00. Et nous nous tournâmes l'un vers l'autre ouvrant la bouche au même moment pour nous proposer réciproquement de retarder notre départ pour pouvoir y assister.

Le soir, arrivés un peu en avance, nous eûmes l'occasion de discuter avec les jeunes qui devaient animer la célébration. C'était une troupe de SUF (scouts unitaires de France) de Paris en mission, comme ils se désignaient eux-mêmes. Ils avaient consacré une partie de leurs vacances pour annoncer le message du Christ dans un lieu très fréquentés par les touristes. Ce fut rafraîchissant et encourageant de partager ce moment avec eux. 

Pendant la liturgie de la parole, ils chantèrent le psaume 103 dont l'un des versets raisonna dans mon cœur.  A ce même moment, mon épouse me saisit la main, car elle aussi avait été touchée par ce chant :
Mon âme, bénis l’Éternel, Et n'oublie aucun de ses bienfaits! C'est lui qui pardonne toutes tes iniquités, Qui guérit toutes tes maladies; C'est lui qui délivre ta vie de la fosse, Qui te couronne de bonté et de miséricorde; C'est lui qui rassasie de biens ta vieillesse, Qui te fait rajeunir comme l'aigle.
Psaume 103:2-5
Ce verset, ce n'était pas la première fois que je l'entendais. Un ami médecin chrétien, à qui je m'étais confié un peu avant les vacances, lors d'une rencontre à Strasbourg, me l'avait déjà cité. Sur le moment, préoccupé par l'échéance de l'opération, je n'avais pas mémorisé la référence. Mais comme je l'interrogeai par mail en rentrant de vacances,  il me confirma c'était bien celui-là.

Ce verset, Dieu me l'a adressé par deux fois dans un laps de temps très court, une fois par l'intermédiaire de mon ami médecin, une autre fois pendant une célébration. Le hasard, me diriez-vous ? Personnellement, je le retiens comme une promesse du Seigneur pour affronter les examens médicaux qui vont suivre.


vendredi 2 août 2013

Mais où se trouve Galdwinie ?

__ Mais c'est quoi Galdwinie, un village comme Brigadoon qui n’apparaît que tous les cent ans ?
A cette question, posée par Cornélia à Lisbeth, la petite sœur de Johan dans le chapitre 14 de son histoire (voir Blog : Chapitre 14 - Cornélia), il est impossible de donner la même réponse que Lisbeth. Car il suffit  d'ouvrir le moteur de recherche de Google Maps pour constater qu'il n'existe aucun lieu ayant pour nom Galdwinie.

Pourtant, pour beaucoup de personnes de ma génération, ce village correspond à quelque chose de tangible. C'est Lichtenberg en Alsace,  La Canourgue en Lozère, Meyssac en Corrèze, Montmeillant dans les Ardennes, Vallières dans la Creuse,  Langoëlan en Bretagne, Beauraing ou Saint-Hubert en Belgique, Cwmllynfel au Pays-de-Galles. C'est le pays où nous sommes allés passer les vacances scolaires chez nos grand-parents, héritant de leur sagesse, si nous avons eu la patience de les écouter, renouant avec les traditions ancestrales qui ont forgé notre identité, récupérant les savoirs et savoir-faire des métiers qu'ils pratiquaient, alors que nos parents avaient été obligés de migrer vers les grandes villes. Malheureusement, tous ces lieux bénis ont subi depuis  lourdes dégradations dues à l'évolution des mœurs accordant une importance toujours plus grande à l'argent, à l’efficacité et à la rentabilité.


Beaucoup seront déçus en apprenant que le petit village écossais, qui a servi de modèle à Galdwinie, n'a pas échappé non plus à ces transformations.  En effet, il n'y a plus ni Laird, ni Lady. Le manoir et son parc ont été récupérés par un promoteur qui y a établi un golf. Le toit de la petite église à tour carrée s'est écroulé et le cimetière qui l'entourait a été "assaini" pour être transformé en jardin public. La Maison paroissiale a été convertie en discothèque. Les petits cottages autour de la place se sont transformés en boutiques attrape-touristes.  Et pour finir, le charmant paysage qui l'entourait a été défiguré par la construction d'un supermarché, d'un complexe multimédia et de lotissements destinés à héberger des retraités dotés de riches pensions.


Mais il ne faut pas désespérer. Car Galdwinie n'est probablement pas si loin de nous comme nous le pensons. En effet, même aux abords des grandes villes, il existe des communes en banlieue, ou les municipalités ont réussi à organiser un solide tissu associatif dont les activités ne se limitent pas au seul domaine sportif (parce qu'il est rentable électoralement parlant), mais permettent aussi de pratiquer des activités artistiques, artisanales, caritatives et même spirituelles, où les paroisses, certes de taille modeste, rassemblent de vrais chrétiens dont l'engagement personnel pour suivre le Christ est en proportion inverse à leur nombre.


Prions ensembles pour que ces opportunités continuent d'exister, pour que nous ne nous laissions pas décourager par l'individualisme ambiant, pour que nous ayons le discernement pour les repérer, et y participer en fonction de nos vocations respectives telles que nous les dicte le Seigneur à travers la prière et la méditation de la Parole.